Terre de Voyettes

L’éco-lieu Terre de Voyettes est un projet qui débute en janvier 2017, avec la reprise en gestion d’un site de près de 3 hectares dont l’activité est le maraîchage biologique.

L’objectif du projet est d’améliorer la production maraîchère et la vie du lieu tout en cédant des espaces à la nature pour créer des réservoirs de biodiversité qui accueillent des solutions à certaines problématiques environnementales et maraîchères.

Ce site accueille le public uniquement lors de chantiers, ateliers et formations organisés par l’association l’Air des Pichoulis.

Depuis mais 2017, les légumes issus de la production du site sont vendus en direct

Lundi, mercredi et vendredi de 16h30 à 19h30

au 91 rue de la Barre – 59147 GONDECOURT

ATTENTION: le magasin sera FERMÉ À PARTIR DU LUNDI 4 DÉCEMBRE À 19h30 (dernière vente ce jour). Les ventes aux adhérents reprendront à partir du printemps pour une seconde année qui débutera sous les couleurs et les saveurs des légumes primeurs ! 

 

analyse

Ce projet porté par L’air des Pichoulis réunit divers acteurs, le collectif de travail étant constitué en deux équipes liées par les objectifs du projet :

L’équipe production agricole

Elle a pour objectif de maintenir la production sur le site tout en appliquant dès à présent des techniques agro-écologiques, respectueuses de l’environnement, dans l’idée d’expérimenter des pratiques allant au delà des exigences des labels biologiques. Plus d’informations sur la production agricole.

L’équipe Design en permaculture

Elle a pour objectif de penser l’aménagement du site, sa vie humaine et économique selon la méthodologie de design en permaculture. L’idée étant de projeter en sécurité au regard des enjeux environnementaux et productifs du site pour atteindre un système résilient respectant l’éthique de la permaculture : prendre soin de la terre, des Hommes et de toutes les formes de vie, créer l’abondance et partager équitablement.

AU FAIT ?

Le plan de design de la Terre de Voyettes sera disponible dans l’hiver, les équipes sont en bilan de cette première année d’observations et de tests à petite échelle, la patience portera ses fruits…