Principes

Les 12 principes permaculturels ont étés définis très précisément en 2002 par David Holmgren dans « Permaculture : Principles and Pathways Beyond Sustainability ».
Ils s’inspirent de la nature, mettants en mots ses principes fondamentaux.

La nature est un système qui met tout en oeuvre pour se diriger vers la forêt, son état le plus résilient, grâce à des principes de conception et de maintenance.
La forêt est bel et bien le système le plus résilient au monde puisqu’il produit plus d’énergie qu’il n’en a besoin pour vivre et se régénérer en cas de choc. Rappelons, rapidement, qu’aujourd’hui notre environnement et notre société sont en état de chocs permanents et multiples.

Pour la nature, aucun choc n’est un problème puisque le problème est la solution. Voilà l’un de ces principes mis au jour : la solution se trouve toujours dans le problème, il suffit simplement de le regarder depuis plusieurs points de vue et ne pas se limiter à une observation discriminante -> principe n° 1 Observer.
Cessons donc de lutter contre le problème et apprenons dès maintenant à lutter pour une solution en intégrant le problème. Et voici qu’apparaît le principe n°8 Intégrer plutôt que séparer !

Ce qu’il y a de bien avec ces principes, c’est qu’ils sont liés et universels et peuvent s’appliquer à tous les domaines de la vie. À nous d’être aussi créatif que dame nature pour mettre en oeuvre ces principes !

Dans la nature, le système global est constitué de nombreux et multiples systèmes et éléments, qui s’entrecroisent avec des fonctions associées qui les maintiennent en interdépendance dans un tout qui se régule. La nature est composée d’innombrables éléments interconnectés avec les autres pour former la toile aussi souple et résistante qu’une toile d’araignée. Si l’une des bases ou un des liens n’est pas solidement ancré et n’entre pas en redondance, alors ce peut être la toile entière qui cédera un jour. Cette image de toile d’araignée est reprise par David Holmgren et Richard Telford comme pictogramme représentant le principe n°7 Partir des structures d’ensemble pour arriver au détail – illustré aussi par une citation : “c’est l’arbre qui cache la forêt”. Encore une fois, tous les principes sont liés…

Voici donc la fameuse liste des principes de conception et de maintenance selon Holmgren :
Observer et interagir
Collecter et stocker les énergies
Créer une production
Appliquer l’auto-régulation et accepter les rétroactions
Utiliser et valoriser les services et les ressources renouvelables
Ne pas produire de déchet
Partir des structures d’ensemble pour arriver aux détails
Intégrer plutôt que séparer
Utiliser des solutions à petite échelle et avec patience
Utiliser et valoriser la diversité
Utiliser les interfaces et valoriser les éléments en bordure
Utiliser le changement et y réagir de manière créative
Ces principes, en lien avec l’éthique et la méthode de design, nous permettent de nous assurer de la démarche résiliente de notre projet, dans tous les domaines de la vie.