Espace pédagogique et expérimental en permaculture

Devenez membre de l’air des pichoulis

rejoignez-nous sur notre page Facebook

La Terre de Voyettes

Un éco-lieu de maraîchage agroécologique acceuillant la biodiversité

____________________

En 2017, L’air des Pichoulis s’agrandit : l’association a eu l’opportunité d’investir 3 hectares de terres à Gondecourt, commune voisine d’Herrin. Ce projet est baptisé « Terre de Voyettes », c’est le nom historiquement donné aux petits chemins piétons à travers champs et villages, très courants autrefois. Une terre de voyettes qui se veut être une terre de liens et d’accueil de la biodiversité sauvage !

Ce terrain était exploité en maraîchage biologique depuis 3 ans, anciennement un champs de grandes cultures. Notre nouveau challenge : en faire un lieu dédié au maraîchage agro-écologique dans un projet global en permaculture ! Dans ce projet écologique, notre finalité est de recréer un écosystème naturel apportant abondance alimentaire et respectant l’humain. Pour ce faire, durant 2 ans, nous avons aménagé cet espace selon un design en permaculture, et sommes entrés dans des cycles d’amélioration continue, au regard du design global de l’association. 

En 2019, le projet représentant une charge de travail complexe, c’est tout le design de l’association qui est révisé du point du vue de son nouveau paysage interne lié à la réduction de l’effectif salarié programmé à la clôture des projets 2017-2018 soutenus par l’Agence de l’eau Artois-Picardie (documents disponibles à l’onglet “docs + infos”), plusieurs clubs Cigales, Nord Actif, la fondation Norsys et la Nef.  

Cet éco-lieu en constante évolution est aujourd’hui dédié à des productions de fruits et légumes conduites selon des techniques agro-écologiques, partagées en internes et commercialisées en partenariat avec la Biocoop du Molinel.

Grâce à une équipe aujourd’hui restreinte, l’association accueille, informe et forme grâce à l’aménagement et l’entretien de diverses installations : serres et containers dans la zone de vie, mares, zones d’accueil de la faune sauvage, arbres fruitiers, haies brise-vents et mellifères, corridors écologiques, bosquets, zones de prairies, paddock paradise. Les techniques respectueuses de l’écosystème sont venues compléter ces aménagements : traction asine, couverture du sol, rotations et associations de cultures, variétés de semences anciennes, préservation biologique des cultures, fertilisation naturelle, compost, couches chaudes…

Le design est un processus en mouvement, les évolutions font donc parties du cycle naturel ! 

CONTACT

6 + 7 =